A quelle heure ?

Publié le par Marie-Pierre et Jean CANTIN

Cette question, qui peut paraître si simple, nécessite, à Maurice, une réponse souvent complexe. Le Mauritian time (temps mauricien) est, en effet, bien difficile à prévoir. Nous avons compris très rapidement que les rendez-vous comme les réunions commencent rarement à l'heure dite. Mais là où ça se complique c'est que certains mauriciens sont hyper ponctuels voire arrive toujours avec 5 minutes d'avance (mais ils sont assez rares) quand d'autres arrivent avec une demi-heure de retard ! Pourtant, dans ce cas-là, nous pouvons nous estimer heureux car certains ne viennent pas du tout et n'ont pas prévenu de leur absence. Malheureusement, on ne peut prévoir à l'avance le décalage à prévoir en fonction de la personne car c'est assez aléatoire. Même si aucun de nous deux n'est très ponctuel par nature, ce fonctionnement est parfois difficile à vivre (surtout quand on est habitué à la rigueur alsacienne et de la restauration !). On ne s'est toujours pas adapté : Quand nous pensons arriver à l'heure, nous sommes en retard et quand on aurait pu arriver en retard, nous sommes en avance par rapport aux autres. De plus, il implique d'avoir beaucoup d'argent à dépenser dans les recharges de téléphone portable ! Notre expérience mauricienne nous permet de maîtriser parfaitement les SMS !

Il ne sert à rien de programmer une rencontre longtemps à l'avance car si on la programme ne serait-ce qu'une semaine à l'avance, le jour même il faudra quand même envoyer un SMS à tous ceux qui y sont conviés pour qu'ils n'oublient pas de venir. A moins que la réunion ait été renvoyée (reportée) – phénomène régulier -, il y a toujours une "bonne" raison. Enfin, cette histoire de Mauritian times ne déboussole que les étrangers, les mauriciens en sont coutumiers.

 

Le 26 octobre dernier, une malédiction est tombée sur l'horloge mauricienne. En effet, quand il est 18 heures sur les montres, il est en réalité 17 heures. Quand la messe dominicale commence à 7 heures, il est en réalité 6 heures. Quand un mauricien se lève à 5 heures. En fait, il s'est levé à 4 heures. Mais que s'est-il passé ?

C'est ce qu'on appelle l'heure d'été. Elle a été instaurée par le gouvernement le dimanche 26 octobre 2008 pour économiser l'énergie. En France, vous savez bien ce que c'est : cela donne une "bonne" raison aux français de râler deux fois dans l'année !

C'était la deuxième fois que le gouvernement mauricien l'avait instaurée. La première fois fût en 1982, depuis, il n'y a pas eu d'autre essai. Pour nous, français, nous étions heureux, non pas à cause du changement d'heure mais, grâce à cela, la nuit tombait à 20h30 au lieu de 19h30. Un couché un peu plus tardif du soleil est bien agréable. Mais les mauriciens n'ont pas réussi à s'adapter car même en février – soit 4 mois après le changement – leurs corps étaient perturbés. Puisqu'ils avaient l'habitude de manger à 19h30 ils étaient obligés d'attendre 20h30 pour avoir faim! Par conséquent, ils n'avaient plus de soirée et ne pouvaient plus appeler, après le dîner, leurs parents : c'était trop tard !

Enfin, le 29 mars, quel beau jour (c'est l'anniversaire du parrain de François-Xavier !), tout est rentré dans l'ordre car l'horloge mauricienne s'est retardée pour retrouver l'heure normale. Mais le curé de la paroisse, Père Paschal, a quand même eu quelques questions : "La messe, à quelle heure est telle ? Ben 7 heures. – Oui mais, 7 heures de quelle heure ?"

 

Enfin, si François-Xavier, né le 10 février 2009, a des problèmes temporels quand il sera plus grand, merci de ne pas lui en vouloir. En effet, en plus des événements que vous venez de lire, il est mentionné, judicieusement, sur son acte de naissance mauricien "summer time heure d'été" à coté de son heure de naissance : 00h45.

De plus, ses grands parents ont appris la naissance de leur 1er et 7ème petit enfant le 9 février !

Mais ce n'est pas tout, le pauvre petit garçon est né en plein été par 28°C au mois de février. Alors là, pour ses petits camarades d'école français, cela restera incompréhensible ! Mais pourtant il ne mentira pas. Alors merci aux professeurs des écoles de rester indulgents avec lui pour ses devoirs sur le climat !  

Il ne nous reste plus qu'une énigme à résoudre que nous ont posé des mauriciens. Nous sollicitons votre aide pour trouver la solution : Quand devons-nous fêter son anniversaire ? Le 9 ou le 10 ?

Publié dans La vie Mauricienne

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Emilie 04/09/2014 00:58

Question qu'on me pose souvent quand j’évoque l'ile maurice : la question de l'heure!
Super votre bog, je suis en train de le lire : il y a plein d'articles sympas
J'ai fais un petite article dernièrement qui parle de tout ça : http://www.guideilemaurice.fr/informations-pratiques/decalage-horaire/

Emmanuel Colomb 07/04/2009 23:08

Et bien que de soucis avec les heures ! En France, le changement a eu lieu il y a dix jours, et tout est déjà rentré dans l'ordre.
Pour la question finale, la logique voudrait le 10/02, mais si vous vous référez à l'heure "normale", ce sera bien le 9. Donc, je vous propose de commencer à lui fêter le 9 au soir et terminer le 10 :-) J'en connais un qui sera content. Pour vous rassurez, imaginez ce qui ce serait passé s'il était né le 29/02 à 0h45, heure d'été mauricienne...