Chaque jeudi, nous retournons au collège

Publié le par Marie-Pierre et Jean CANTIN

        Depuis de mois de février, tous les jeudis matins, nous rencontrons, dans un collège de filles, une classe de Form I (équivalent 5ème) et trois classes de Form II (équivalent 4ème). Cela ce fait dans le cadre de la catéchèse, avec la paroisse de Cassis (quartier de la capitale Port-Louis). Les filles, qui ont entre 11 et 16 ans, sont issues des milieux populaires. Elles sont majoritairement chrétiennes (la plupart catholiques), les autres sont hindoues, musulmanes ou appartiennent à des sectes.

Le catéchisme au secondaire est pris en charge par les paroisses. La demande du curé de la paroisse et du directeur adjoint du collège est une éducation à l’amour, la sexualité et une prévention contre la drogue, l’alcool et le SIDA. En effet, chaque année trois ou quatre filles du collège (sur 500) tombent enceinte. De plus les situations familiales de ces filles sont très complexes et peu propice à la construction de repères solides. Nous avons aussi eu connaissance de ce qu’avait fait les volontaires qui étaient avant nous. Nous avions carte blanche pour faire notre programme. Toutefois, le proviseur adjoint souhaitait que nous rencontrions les Form III après avoir fini avec ces quatre classes là. Avec tout cela, nous avons donc préparé un programme sur dix séances. Nous avons commencé par faire un questionnaire anonyme, ce qui a permis aux filles d’être totalement libre dans leurs réponses et nous de mieux les connaître. Ensuite, avec leur participation active, nous avons réfléchit sur la différence entre l’Homme et l’animal, pour aboutir à la conclusion que l’Homme a des désirs et une intelligence, l’animal a un instinct. Puis nous leur avons offert notre témoignage sur notre vie de couple et surtout de notre adolescence et notre vie de fiancé. Nous leur avons expliqué l’importance de prendre le temps et surtout de choisir son futur mari. Ensuite, à l’aide d’un DVD réalisé par différentes associations locales, nous leur avons expliqué les transformations et le fonctionnement de leur corps d’ado (version garçon et fille). Enfin, nous avons terminé par le SIDA (explication et prévention). Nous avons mis en avant que même si le préservatif est un moyen efficace pour se protéger du SIDA, la seule méthode efficace à 100% (par la voie sexuelle) est l’abstinence, d’autant plus quand on n’a que 13 ou 14 ans !

Dans la même matinée, après ces cours, nous faisons aussi du canceling (écoute), où les filles qui le souhaitent nous rencontrent individuellement et nous partagent leurs problèmes. Ainsi, nous avons découvert des réalités que nous ne soupçonnions pas : des pères alcooliques ou toxicomanes et parfois violents ; une maman qui nie totalement l’existence de sa fille au point de la dire morte ; une mère qui bat sa fille ; mais aussi moins tragique mais qui occupe énormément l’esprit de ces filles adolescentes : des histoires de garçons…

Travaillant dans un collège, nous avons aussi pris conscience du système scolaire mauricien mais nous parlerons de ceci plus en détails dans un autre article.

A ce jour, nous avons terminé nos séances avec la classe de Form I et les trois de Form II. Certaines classes étaient très passives, participants peu mais avec le temps, la confiance s’est installée et elles ont posées des questions très intéressantes. A l’inverse, d’autres classes étaient très agitées mais ont su garder le silence pendant le témoignage. Très impressionnant. Afin de faciliter les questions, nous avions instauré un système de petits papiers anonymes et à la séance suivante, nous répondions aux questions.

Les questions portaient soit sur notre témoignage soit sur d’autres thèmes. Voici quelques exemples en guise de conclusion :

Est-ce que vos parents ont accepté le mariage ? Dans votre vie de couple, avez-vous eu des disputes ? Pourquoi, quand une fille catholique aime un garçon tamoul les parents ils acceptent pas ?(sic) Pourquoi on n’a pas le droit d’aimer un garçon à 14 ans alors que l’on peut mourir à n’importe quel âge ? Si quelqu’un nous dit qu’il nous aime, comment savoir si c’est vrai ou faux ? Comment savez-vous que Jésus ou Dieu a existé ? Comment savez-vous comment Jésus était ? Et dans la version provoc : Pour Marie-Pierre : Est-ce que vous êtes fidèle ; Est-ce que vous avez déjà trompé Jean, avec un autre garçon ; et avec une fille ?

Ceci n’est que quelques exemples mais il montre bien l’intérêt que les filles ont pu porter au sujet de l’Amour, du couple, et comment cela les rejoint dans leur vie.

Publié dans Nos activités

Commenter cet article