1 an de plus !

Publié le par Marie-Pierre et Jean CANTIN

 Cela fait déjà huit mois que nous sommes à Maurice au service de la paroisse Sainte Anne - Sainte Odile. Nous avons poursuivi les actions de nos prédécesseurs comme les cours de computer, des cours de valeurs humaines et une permanence d’écoute dans un collège de fille de la capitale ou aider le service Caritas de la paroisse. De par nos formations respectives, Marie-Pierre aide au service santé de Sainte Anne et a créé un nouveau service santé à Sainte Odile. Elle donne de temps en temps des cours de premier secours. Quant à lui, Jean donne des cours de cuisine et de pâtisserie pour les paroissiens.

  Puis nous avons découvert les problèmes de Maurice comme la consommation importante de  drogue (héroïne). Nous avons donc rencontré Cadress Rungen, le groupe A de Cassis et Lacaz A (A comme Accueil, Amour, Amitié) qui lutte contre la drogue et l’alcool ainsi que les conséquences. Depuis trois ans, ils organisent un pèlerinage Anti-DAVIS. L’an dernier, nous avons assisté à quelques pèlerinages sur la capitale et depuis le début de l’année, avec une équipe d’une dizaine de paroissiens nous sommes en train de constituer une équipe de soldats pour organiser le pèlerinage et le post pèlerinage sur la paroisse.

  Nous donnons aussi un peu de notre temps pour les scouts, les guides, le conseil pastoral des jeunes (CPJ) et toutes autres activités où les paroissiens nous sollicitent. Notre paroisse fête son jubilé le 26 juillet 2008 ce qui donne beaucoup de possibilités pour s’investir.

  Nous nous sommes rendus compte que découvrir et comprendre un peu le fonctionnement de la culture mauricienne, afin de servir au mieux ce peuple attachant, prenait du temps. Cela nous a amené, il y a déjà quelques temps, à envisager de rester une deuxième année afin de continuer les projets que nous avons mais aussi de renforcer les amitiés qui se tissent. Mi Avril, nous avons eu la confirmation de la prolongation de notre contrat auprès de la paroisse de Sainte Anne-Sainte Odile pour un an.

  Grâce à cette prolongation, nous pourrons continuer de construire une solide équipe de soldats pour le programme Anti-DAVIS mais également de créer une école de cuisine pour Jean ou de consolider le service santé de Sainte Odile pour Marie-Pierre.

  Toutefois, cette prolongation impliquait pour nous un passage en France pour voir nos familles et surtout nos grands-parents qui sont âgés. Ainsi, nous rentrons en France du 29 juin au 22 juillet. Même si le temps sera compté (3 semaines, c’est court), peut-être aurons nous l’occasion de se voir ? 

Publié dans Nos activités

Commenter cet article